130 LOGEMENTS ETUDIANTS - Paris - 2010-2013

étude en cours

L’implantation de la résidence résulte, en plus des contraintes d’implantation propres aux deux autres programmes (hôtel et bureaux), de deux orientations majeures : protéger les chambres des nuisances sonores du périphérique et leur offrir un maximum d’ensoleillement ainsi qu’une orientation privilégiée sur le boulevard d’Indochine rénové. Le bâtiment forme avec l’hôtel un monolithe bicéphale mono-orienté. Sa volumétrie sculpturale polygonale est générée par la volonté d’exploiter au maximum, sans retrait ni brisis de toiture, le gabarit constructible compte tenu de l’étroitesse de la construction. L’enveloppe lisse à facettes est percée de baies qui apparaissent comme embouties depuis l’intérieur et font ressortir les différentes faces du monolithe. Afin de jouer sur l’échelle et rompre avec la monotonie du plan, les baies des chambres sont regroupées par deux dans des cadres saillants par rapport à la façade. Les orientations variables de ces baies accentuent, notamment grâce à leurs ombres projetées sur la façade, la lecture volumétrique du bâtiment. Les faces intérieures des volets en verre émaillé colorées dans un camaïeu de teintes jaune-orangé ne sont visibles que lorsque les volets sont ouverts, créant une pixellisation de la façade aléatoire et multicolore.

 

MAITRE D’OUVRAGE : BNP PARIBAS IMMOBILIER pour la RIVP
LOCALISATION : Boulevard d'Indochine, 75019 Paris
PROGRAMME : résidence étudiante à vocation sociale de 130 chambres + deux commerces et un restaurant.
BUDGET : 6.700.000 € HT
SURFACE : 3 878 m² SHON
ARCHITECTES : Jacques Moussafir avec Alexis Duquennoy, Jérôme Hervé, Seung Wook Paik (études) José Goncalvez, Arnaud Puel (chantier)
INGENIEURS CONSEILS : Scyna (structure), Gesys (fluides), DAL (économiste), ALTO (HQE)