SEALODGE AU MOZAMBIQUE - Ile Suna - 2006-2008

commande privée
PERSPECTIVE : Jens Arnold
PERSPECTIVE : Jens Arnold
PERSPECTIVE : RSI
PERSPECTIVE : RSI
PERSPECTIVE : RSI
PERSPECTIVE : RSI

SEA LODGE AU MOZAMBIQUE

Le projet consiste à aménager l’île tropicale de Suna, située au large de Mocimboa da Praia dans la province de Cabo Delgado, en un lieu de villégiature s’inscrivant dans une démarche de développement durable favorisant l’insertion sociale et le développement de l’économie locale. Il s’agit de rendre habitable et attractive une île inhabitée par un projet privilégiant les matériaux disponibles sur le site et prévoyant la création de pépinières expérimentales et didactiques favorisant la biodiversité. L’attractivité touristique de l’île, sujette à de fortes marées, est fortement hypothéquée par un paysage quasi lunaire à marée basse, composé de roches et de coraux ceinturant l’île sur de grandes étendues à l’exception d’une lagune de sable sur sa pointe ouest. Voulant à la fois tirer parti du potentiel poétique de cette géographie et palier le handicap d’un accès distant à l’eau, nous avons imaginé creuser la roche pour créer des piscines artificielles de rétention d’eau de mer à proximité du rivage permettant par la même occasion de fournir le matériau de construction des habitations. A l’image d’un projet visant à concilier les enjeux sociaux, écologiques et touristique, la contemporanéité de l’architecture apparait ici plus affaire de stratégie que de formes. Chaque construction renvoie  à un archétype, une sorte de maison originaire conçue comme un vêtement mettant en scène la continuité intérieur/extérieur et voyant ses limites se confondre avec celles des végétations environnantes. Les « suites » situées le long de la côte sud de l’île, tout comme les « villas » sur la côte nord, ont toutes leur grand axe orienté est-ouest de façon à présenter des pignons maçonnés aux rayons incidents du soleil levant et couchant et offrir une vue panoramique sur la mer. Leur configuration traversante facilite la ventilation naturelle par un balayage efficace des vents du sud lors de la saison sèche et des vents du nord lors de la saison des pluies. Habiter signifie ici se mettre à l’abri des intempéries. Les maisons sont formées d’une succession d’enveloppes concentriques, et l’architecture est pensée comme une extension des couches vestimentaires permettant d’adapter le corps aux conditions climatiques : rideaux, moustiquaires et parois mobiles en bois derrière les murs en pierre sont des couches successives ajustables selon les saisons et les heures de la journée.

 

MAITRE D’OUVRAGE : privé
LOCALISATION : Ile de Suna, Cabo Delgado, MOZAMBIQUE
PROGRAMME : villas, suites, parties communes et locaux
BUDGET : 5.700.000 € H.T.
CO-TRAITANTS : Franck Boutté (HQE), Base (paysagiste)