MAISON CLONE - Bois Colombes - 2005-2011

réalisation
PHOTOGRAPHE : Jérôme Ricolleau
PHOTOGRAPHE : Jérôme Ricolleau
PHOTOGRAPHE : Jérôme Ricolleau
PHOTOGRAPHE : Jérôme Ricolleau
PHOTOGRAPHE : Jérôme Ricolleau et Hervé Abbadie
PHOTOGRAPHE : Jérôme Ricolleau
PHOTOGRAPHE : Hervé Abbadie et Jérôme Ricolleau
PHOTOGRAPHE : Jérôme Ricolleau
PHOTOGRAPHE : Jérôme Ricolleau
PHOTOGRAPHE : Hervé Abbadie
PHOTOGRAPHE : Jérôme Ricolleau
PHOTOGRAPHE : Jérôme Ricolleau
PHOTOGRAPHE : Hervé Abbadie
PHOTOGRAPHE : Jérôme Ricolleau et Hervé Abbadie
PHOTOGRAPHE : Jérôme Ricolleau
PHOTOGRAPHE : Géraldine Bruneel
PHOTOGRAPHE : Géraldine Bruneel

LE PAVILLON ET SON DOUBLE

Nous avons choisi, pour perpétuer son caractère pavillonnaire et doubler sa surface, de dupliquer la maison existante en brique et meulière par l’adjonction latérale de deux volumes, deux « clones » disposés en équerre au nord du terrain à l’emplacement d’un ancien appentis. Cette implantation permet de créer un nouvel ensemble homogène autour d’un jardin intérieur tout en respectant l’alignement sur la rue. La nouvelle habitation est composée de trois volumes élémentaires dissociés, un carré et deux rectangles, qui sont reliés par deux interstices vitrés et se raccordent au niveau des arêtes de leurs toitures. Avec son nouveau toit tronqué qui laisse pénétrer la lumière du sud à l’intérieur des espaces créés au nord, la « cellule souche » tend à se confondre avec son extension par sa géométrie, ses matériaux et la modénature de ses baies au point qu’il devient difficile de distinguer le nouveau de l’ancien. La brique porteuse du pavillon d’origine est utilisée dans l’extension comme protection de l’isolation par l’extérieur, tandis que le parpaing brut qui est porteur dans l’extension vient doubler les murs existants isolés par l’intérieur. Pour parfaire cette fusion, de grands caissons en mélèze intégrant les baies vitrées transpercent indifféremment les trois volumes, offrant des échappées visuelles à travers la maison et son jardin de part en part selon l’axe nord-sud.

 

MAITRE D'OUVRAGE : Frédéric et Laurence Leguay
LOCALISATION : 2 rue Charcot, 92270 BOIS COLOMBES
PROGRAMME : restructuration et extension d’un pavillon
MATERIAUX : maçonnerie en parpaings bruts, couverture en anthrazinc de chez VM Zinc, brique noire de chez Wienerberger, escalier + menuiseries extérieures en bois de mélèze lamellé-collé, menuiseries extérieures des interstices vitrés en acier, cheminée Focus, luminaires Viabizzuno.
BUDGET : 360.000 €. H.T.
SURFACE : 232m² SHON (114m² restructurés + 118m² neufs)
ARCHITECTES : Jacques Moussafir avec Gilles Poirée (chef de projet), Frédéric Chartier et Virginie Prié
ENTREPRISES : Lisandre (G.0./second oeuvre), Baudu (charpente/couverture), SFB (briques), Tischlerei Bereuter (menuiserie bois), Alliance Technie + Batimetal (menuiseries acier), Sanitoit (plomberie/chauffage), EGC (électricité), Etincelles (fumisterie).
PHOTOGRAPHES : Jérôme Ricolleau, Hervé Abbadie (réalisation), Géraldine Bruneel (maquette).

 

 

http://www.moussafir.fr/sites/default/files/pdf/Dehors_Paris.pdf http://www.moussafir.fr/sites/default/files/pdf/Optimiste_2010_1.pdf http://www.moussafir.fr/sites/default/files/pdf/Architectures_a_Vivre_61.pdf http://www.moussafir.fr/sites/default/files/pdf/Archi_Cree_352.pdf http://www.moussafir.fr/sites/default/files/pdf/Terre_cuite_et_construction.pdf http://www.moussafir.fr/sites/default/files/pdf/Remodeling_2.pdf