RENOVATION DU MUSEE DES BEAUX ARTS - Dijon - 2005 en association avec Rémy Marciano

concours avec Rémy MARCIANO - projet classé second
PERSPECTIVE : Artefactory
PERSPECTIVE : Artefactory
PERSPECTIVE : Artefactory
PERSPECTIVE : Artefactory

COSMOLOGIE ARCHITECTURALE

Le musée des Beaux-Arts de Dijon est formé d’une agrégation de bâtiments disparates formant un condensé de l’histoire de l’architecture allant du moyen-âge jusqu’au XIXè siècle. Notre objectif est de transformer cet ensemble hétérogène et discontinu en une cosmologie architecturale intégrant la partition du musée en trois entités autonomes : trois « satellites » contemporains marquent les entrées desservant les trois secteurs de l’âge d’or médiéval et des périodes classique et moderne. L’engouement croissant du public pour l’art conduit à considérer les musées comme les cathédrales des temps modernes. Notre projet pour le nouveau musée fait explicitement référence à un reliquaire contemporain: trois structures en résille d’acier et de verre abritent les trésors de chacune des périodes dans une Cour de Bar ouverte sur la ville. Leurs toitures effilées font écho aux églises voisines et leur structure en forme de losanges est une réinterprétation contemporaine des toitures Bourguignonnes. De jour, elles reflètent l’écrin de pierre formé par les bâtiments anciens. De nuit, elles s’illuminent et éclairent les façades en pierre. L’intérieur du nouveau musée se compose d’une alternance de salles restaurées dans le respect des prescriptions des Monuments Historiques et de salles rénovées sous la forme de trois « atriums » et trois « galeries » complétant les trois « chapelles ». Chacune de ces typologies détermine une ambiance particulière, et leur succession le long du parcours contribue à garantir l’unité, la diversité et l’identité du lieu. Les galeries rénovées sont toutes traitées selon un même principe : les murs en pierre sont mis à nu puis doublés de cimaises pivotantes qui, une fois ouvertes, partitionnent l’espace, dévoilent la texture des ancien murs et dégagent des fenêtres antérieurement murées. Les trois failles verticales des « atriums » servant d’espaces de médiation et d’expression contemporaine marquent les limites des trois sections du musée et permettent des variations dans le parcours des visiteurs.

 

MAITRE D'OUVRAGE : Ville de Dijon
LOCALISATION : Place de la liberté, 2100 DIJON
PROGRAMME : 3 parcours muséographiques, salle de conférence, administration et cafétéria.
BUDGET : 26.000.000  €. H.T.
SURFACE : 7.645 m² SHON
ARCHITECTES : Jacques Moussafir & Rémy Marciano
CO-TRAITANTS : Duck’s Scéno (scénographe), O.T.H. ( bet TCE), Bureau Michel Forgue (économiste), Laurent Pariente (plasticien).

 

http://www.moussafir.fr/sites/default/files/pdf/Architecturama.pdf http://www.moussafir.fr/sites/default/files/pdf/Monitor_41.pdf